Ma Petite Maman

La vie d’après… la vie toujours !

Posté : 2 juin, 2008 @ 10:24 dans Ma Petite Maman | Editer| Pas de commentaires »

Cette dernière semaine a été particulièrement difficile; de plus quelques circonstances ce dimanche ont attisé en moi à la fois une certaine colère et de l’inquiétude quant au respect de la mémoire de ma maman. Mais, en fin de compte, il ne sert à rien de ressasser cela ou d’appréhender certaines choses négatives, et après réflexion et quelques effort de perception des choses, cette colère amère s’est transformée en pitié pour ces gens dépourvus de tact, ces gens imbus de leur propre personne, ces gens, qui, comme le disait ma maman, n’ont pas de sensibilité de coeur; Ces personnes là passent finalement à côté de beaucoup de choses. Les émotions, “l’instinct émotionnel”, sont un trésor et donnent de la profondeur à chaque instant vécu… même si, parfois, il faut savoir les considérer avec recul. **

Alors, en effet, tout n’est toujours qu’une question de point de vu et si l’on reste figé dans une certaine optique alors on attise des émotions extrêmes comme la colère et la douleur et il n’y a plus aucune dynamique positive, bien au contraire.**

Je pense qu’il faut agir avec discernement, il faut avancer, et de fait je crois que si mes craintes sont fondées, ou non d’ailleurs, la solution la plus pérène est d’entretenir sa mémoire dans une certaine dynamique…

Pour le moment il est vrai que je ne me sens pas prête à profiter à nouveau de moments agréables de mon plein gré; j’ai eu fond de moi le sentiment que c’est inconvenant aux circonstances et à la peine vécue personnellement et par toutes les personnes qui ont été touchées par son décès. Donc inconsciemment, je suis complètement bloquée; S’agissant par exemple de reprendre une passion qui m’est chère, les chevaux, je me sens mal à l’aise à y rechercher à nouveau un quelconque plaisir, donc, je ne reprends pas pour le moment, il faut laisser libre court à ses sensations, ses sentiments, et si l’on a pas goût à prendre plaisir, c’est inutile de brusquer les choses;

Alors j’ai le sentiment que du moment que l’on reste dans une certaine dynamique positive, il faut quand même prendre le temps, la première chose à faire étant de s’écouter, de respecter sa morale profonde et de laisser les émotions faire leur cheminement. Le déclic viendra, plus ou moins rapidement, mais je cherche avant tout un nouvel équilibre et je lui aménage un nouveau petit Eden au fond de mon coeur afin qu’elle puisse y vivre encore. Après cela, l’étincelle de vie brillera peut être plus fort encore.

** je reviendrai sur ces thèmes dans un post ultérieur.


Petite Maman

Posté : 26 mai, 2008 @ 9:50 dans Ma Petite Maman | Editer| Pas de commentaires »

Ma douce Maman s’est éteinte hier soir;

Samedi je disais à ma fille: “Tu sais Grand-mère va partir au ciel”
Elle m’a répondu : “Ne t’inquiète pas Maman, tu la reverras; Moi ”minou” je l’ai revu dans les nuages dans le ciel”.

Je me permet de vous faire partager un magnifique poème écrit par l’un de mes proches:

Dans la nuit
De la vie
Quand un sourire
Tel un zéphir
De par les nuées
S’en est allé
Au fond du cœur
La chaleur
De l’être aimé
Enracinée
Verse en notre âme
Non plus des larmes
Mais le doux lait
D’une grande paix 

Mon coeur est plein de larmes

Posté : 25 mai, 2008 @ 6:55 dans Ma Petite Maman | Editer| Pas de commentaires »

Ma petite maman est dans le coma.
Elle dors mais elle s’en va.
Demain elle ne sera plus là.



Répondre

Point de Vue |
poêmes-kyti.unblog.fr |
meriem |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Perry Rhodan, Lecture,Touri...
| ndesgranges
| All you need is Love